La journée de solidarité …

La règle par défaut veut que ce soit le lundi de Pentecôte (lundi 5 juin en 2006) qui soit travaillé au titre de la journée de solidarité.
En pratique, les salariés mensualisés travailleront un jour de plus mais sans modification de leur rémunération : leur salaire est simplement maintenu.

Il est possible de retenir une autre date ou fractionner la journée ( en passant par un accord collectif ou par décision unilatérale de l’employeur )