Revalorisation du SMIC au 1er août 2022

A la suite de la publication des résultats définitifs de l’indice des prix par l’Insee, le SMIC va à nouveau augmenter. Cette hausse se fera le 1er août 2022 et sera de 2,01% comme le prévoit la revalorisation automatique du code du travail.

Revalorisation automatique

Généralement, le SMIC est revalorisé uniquement au 1er janvier de chaque année (Code du travail, Article L.3231-6). Cependant, une revalorisation est faite en cours d’année si l’indice des prix de référence augmente de 2% minimum vis-à-vis de l’indice de la dernière revalorisation du SMIC. De ce fait, cette hausse sera mise en place dès le premier jour du mois suivant la publication de l’indice.

Nouvelle hausse due à l’inflation

Face à une inflation importante, le SMIC va à nouveau être augmenté en cours d’année au 1er août prochain. En effet, l’indice des prix des ménages du 1er quintile de distribution des niveaux de vie entre mars et juin 2022 a subi une hausse de 2,0115%. Ainsi, le taux horaire du SMIC va évoluer de 10,85€ à 11,07€ au 1er août 2022 selon les mesures de revalorisations automatiques. Nous noterons une réserve sur l’arrondi qui sera pris en considération. Par conséquent, la publication d’un arrêté devrait arriver rapidement. De plus, le SMIC mensuel brut pour un salarié mensualisé va donc correspondre à 1678,95€ dès le 1er août 2022. Ce salaire sera celui attribué à un salarié soumis à une durée collective de travail de 35 heures hebdomadaires. Ainsi, la hausse constatée de manière mensuelle sera égale à 33,37€ bruts.

Enfin, nous pouvons constater qu’en un an, le SMIC aura augmenté de 8% grâce aux différentes revalorisations.

En outre, nous précisons que pour les salaires supérieurs au SMIC, aucune augmentation n’est prévue. La législation interdit en effet l’indexation automatique des salaires sur le SMIC. Cependant, chaque employeur a la possibilité de tenir compte de l’inflation dans sa politique de rémunération.

Focus sur l’inflation en juin 2022

Dans la publication de ses résultats, l’Insee affiche les augmentations suivantes :

  • +0.7% pour l’indice des prix à la consommation
  • +5.2% pour les prix de l’énergie
  • +9.4% pour les prix des produits pétroliers
  • +0.8% pour l’alimentation
  • +0.3% pour les services
  • +0.0% pour les prix des produits manufacturés

En conclusion, les prix à la consommation ont effectué une hausse de 5,8% depuis un an. Cette dernière est notamment due au coût de l’énergie (+33.1%).

L’Equipe GDLP